Nous habitons depuis l'été 2014, cette maison située dans la Vallée de Chevreuse. Son jardin, d'un peu plus de 1000 m² était planté de nombreux arbres fruitiers. Il y avait de la place pour réaliser mon rêve : créer un jardin et son potager.

Ce blog parle de l'évolution de ce jardin ainsi que de notre mode de vie : entre déco, créations récup', objectif zéro déchet, slow cosmétique, recettes...

C'est l'histoire d'une petite famille qui essaie de vivre plus durablement :-)

Abonnez-vous pour recevoir des Mises à Jour

A l'affiche

Please reload

Projet second potager

12.05.2018

La semaine dernière, je vous faisais part de mes réflexions sur mon potager trop à l'ombre.

 

Photo prise le matin.

Le soleil arrive en milieu de matinée pour quelques heures...

 

Comme il n'est pas question de le déplacer parce que j'aime ce coin du jardin et que j'arrive à y faire pousser tout de même quelques légumes, aromatiques ou petits fruits, je me suis creusée le ciboulot pour trouver un autre coin exploitable et plus ensoleillé.

 

Rapidement, le massif du pêcher s'est avéré le plus propice puisqu'il est au soleil à partir de midi jusqu'au coucher du soleil.

 

Je n'ai jamais réussi à faire grand chose de ce lieu. C'est une zone en pente et remplie de muscaris qui devient vite une forêt vierge bordélique dès la fin du printemps. J'avais bien essayé l'année dernière d'en faire un jardin d'aromatique ici et . Mais j'ai mal géré mon projet et c'est à nouveau devenu une forêt vierge bordélique... ;-)

 

Bon, je ne me décourage pas, je me lance !

 

Pas du tout à la bonne saison, avec ce soleil et la terre déjà sèche...

 

Après 2 jours de boulot, la place est nette.

Enfin, il y a toujours des bulbes de muscaris...

Mais j'ai pu aplanir au mieux la surface.

Il reste les acanthes indélogeables, une rose trémière que j'aime bien et les rosiers contre le mur.

 

J'ai pu faire mes plantations : tomates, courgettes, poivrons, piment.

J'ai dû racheter des plans pour ce projet. 

Je me suis mal débrouillée avec mes semis cette année.

J'ai voulu éviter de les faire à l'intérieur trop tôt, mais finalement mes jeunes pousses sont peu nombreuses.

Je les ai installées dans la serre.

 

Pour chaque pied, j'ai créé une cuvette afin que l'eau s'infiltre correctement lors des arrosages.

 

Pour finir, j'ai paillé l'ensemble.

 

Et voilà ! Je suis bien contente de m'être donnée cette peine.

 

Je suis consciente que la terre ne sera peut-être pas idéale cette année, mais je pourrai l'amender l'hiver prochain et en faire une zone plus cultivable.

 

J'avais oublié ces dernières années que je voulais un jardin pour en faire un potager. Je me suis laissée embarquée par la passion des roses et le jardin d'agrément m'a entièrement accaparé.

 

Cette année, j'ai envie de trouver des solutions pour obtenir quelques légumes. J'ai besoin d'apprendre et toutes ces expériences me seront bénéfiques :-)

 

 

Please reload

Par catégories

Please reload

Tous les visuels de ce blog sont la propriété d'Estelle Heart

Merci de ne pas les utiliser.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now